CUSTOM ESSAYS 100%

juin 30, 2016

Did you realize that a adequately formatted essay initially has substantially alot more power? The answer is ??yesai??i??. When the proper essay format is becoming seriously underestimated

CUSTOM ESSAYS 100%

Did you know that a correctly formatted essay initially has a lot a lot more energy? The answer is ??yesai??i??. When the correct essay format is getting seriously underestimated, it gives the custom essays the considerably required structure and logic. Right here is known as a metaphoric example. Picture, a constructing that should have a really robust framework. A right custom essay formatting is usually felt a bit limiting but in the finish, you obtain a well-written custom paper.

Another significant essay writing issue is correct quotes formatting. Your instructor or professor might lessen your mark simply because of incorrectly presented quotes. This really is how they know if you’re fine each in writing and grammar. Should you be not, then you definitely should really either find out how to quote properly according together with the essay style (APA, MLA, etc.) or to trust your perform for the professional essay writing services like ours. Be certain the references are stated appropriately. Refrain from being accused of any form of plagiarism. Make certain to involve citations on the reference page at the same time.

CUSTOM ESSAYS by Professional Writers
A great many academic writing assignments like book report papers are effortless to write. The very first step to decent book report writing is always to read the book they have

CUSTOM ESSAYS by Professional Writers

Many academic writing assignments like book report papers are simple to create. The first step to really good book report writing should be to read the book they have already been assigned. It is actually imperative to possess the profound writing expertise, but writing abilities appear from writing encounter. That is why it is relatively imperative to take your chances and to learn new things about writing if you concentrate on custom essays. There’s an solution of reading book summaries but there’s a chance of missing out around the point of creating your own personal opinion about what you may well have missed reading. The target of book report writing is finding useful way to show all books highlights on the assigned subject.

Some men and women might identify themselves stuck generating the book report suggestions. All it takes should be to commence writing down ideas within a type of ai???mind stormingai??? way. Create down each and every notion that comes into your mind. The ones which are unnecessary will become invaluable as soon as best place to buy essays the other suggestions will shine through. Make certain to select the book report notion that you are largely comfortable with. You may possess the specialist writersai??i?? help provided by our essay writing services. And we promise you the effective good quality writing for affordable value.

CUSTOM ESSAY
There is certainly a wonderful variety of totally different kinds of essays, however the most intriguing a single is symbolism essay. The main notion of symbolism essay would be to represent a rich

CUSTOM ESSAY

There is a fantastic variety of unique types of essays, however the most interesting a single is symbolism essay. The main notion of symbolism essay is always to represent a rich imaginative picture. You can acquire a wide selection of topic. All you may need to tends to make certain is usually to have enough helpful sources each via the internet and offline ones. If you happen to need to have help with you symbolism essay or any type of custom essay, we would be delighted to help you.

There is known as a quantity of strict recommendations to adhere to in order for the symbolism essay to turn out perfectly nicely. 1. Use facts that are only relevant for the subject. Be precise. Use several ai???heavyai??? facts rather than a number of not connected ones. 2. Organize your ideas into one particular full picture. Your tips are like puzzle pieces, organize them accordingly. 3. Keep your symbolism essay straightforward in understanding. Maintain your complex suggestions to yourself and let the reader very easily adhere to you with their logic. 4. Remember, all part of the symbolism essay has to be coherent and ai???see-throughai???. Proofread your paper and give it a rest for at least 12 hours. Then when you have any brilliant tips to add, go ahead and make your essay even better.

CUSTOM ESSAY
When you’re offered assignment to create a custom essay, what variety of essay would you decide on? With a whole bunch of varieties of numerous essay kinds, it truly is convenient

CUSTOM ESSAY

If that you are given assignment to create a custom essay, what kind of essay would you select? With a whole bunch of varieties of several essay forms, it’s simple and easy to have confused and to get the best option for yourself. As a example of wonderful custom essay you’ll be able to write a reflective essay. If you will find any doubts regarding the choice of this particular essay kind, read via our article and you are going to be confident of what actions to take.

The greatest thing about any reflective essay is that you have to concentrate and to portray your personal visions and suggestions. In the event you get a whole mess within your head, it’s important to simply calm down and then some prioritizing. In the previous you’ve had specific experiences that have brought you to certain beliefs more than the course of life. No matter whether you like these beliefs or not, they make your individual system of values and your very own personality bases its actions upon. It truly is also is a lot more intriguing to observe and to discuss your individual insights as a way of self-assessment.

Reveal your own beliefs and attitudes. Strictly follow the essay structure with introduction, essay body and conclusion. Help your suggestions and theories with book, journal, or articles components then your essay is going to have alot more weight to it. Writing style should really be correctly formatted and all recommendations strictly followed. Need to have assist with any form of essay writing, our team of talented writer shall be happy to help you.

Entretien avec la sage-femme spAi??cialiste en nutrition-DiAi??tAi??tique Mme Jeannine AGBO-MONLEMEY LAWANI : Ai?? De plus en plus les mamans nai??i??aiment plus allaiter leurs enfants, cai??i??est vraiment dangereux Ai??

juin 30, 2016

Une excellente stratAi??gie pour prAi??venir bon nombre de maladies chez lai??i??enfant, mais aussi chez la mA?re, et de permettre Ai?? la sociAi??tAi?? toute entiA?re de faire des Ai??conomies, cai??i??est belle et bien lai??i??Allaitement maternel (AME). Dans cet entretien, la sage-femme spAi??cialiste en nutrition Mme Jeannine Agbo-Monlemey- Lawani fait lai??i??Ai??tat de lai??i??allaitement au BAi??nin. Pour elle, depuis lors, quai??i??on a commencAi?? lai??i??allaitement maternel au BAi??nin, on Ai??tait Ai?? 43% en 2006 et aujourdai??i??hui on est Ai?? 33% selon lai??i??enquA?te dAi??mographique de 2011. A ce jour, ce taux est en diminution car les professionnels de santAi?? et les assistants sociaux ne mettent plus lai??i??accent sur cette pratique idAi??ale et aussi socialement, le constat est que les mamans nai??i??aiment plus allaiter leurs enfants car elles craignent que leurs seins ne tombent dai??i??une part et dai??i??autre part pour la femme dans la communautAi??, la pauvretAi?? grandissante oblige cette derniA?re Ai?? vite reprendre ces activitAi??s et ainsi Ai?? vite substituer les bouillies. Pour Mme Agbo-Monlemey- Lawani, lai??i??espoir est permis si le BAi??nin arrive Ai?? relever un certain nombre de dAi??fis sur ce plan. Au nombre de ces dAi??fis Ai??numAi??rAi??s, nous citerons le repositionnement de la nutrition dans le secteur santAi?? ,la rAi??vision des textes de congAi?? de maternitAi?? attribuAi??s aux mA?res qui travaillent pour favoriser la pratique de lai??i??Allaitement maternel et la mise en place des allocations familiales au niveau communautaire pour les femmes accouchAi??es. Chers lecteurs lisez cet entretienAi??!

Mme Parlez-nous de quelques avantages de lai??i??allaitement maternel.

Dai??i??abord, lai??i??allaitement maternel est une excellente stratAi??gie pour prAi??venir bon nombre de maladies chez lai??i??enfant, mais aussi chez la mA?re, et pour permettre Ai?? la sociAi??tAi?? tout entiA?re de faire des Ai??conomies. Lai??i??allaitement apporte beaucoup dai??i??anticorps Ai?? lai??i??enfant pour lutter contre beaucoup de maladies telles que les maladies infectieuses, les maladies respiratoires. La liste est longue. Lai??i??allaitement favorise une bonne croissance de lai??i??enfant parce que cela contient des Ai??lAi??ments nutritifs assez pertinents et trA?s bons qui favorisent la bonne croissance de lai??i??enfant. En dehors de tout cela, la maman qui allaite maternellement, cai??i??est un facteur psychologique.Ai??Ai?? Quand elle maternise son enfant en lui donnant le lait cela renforce le lien affectif qui est entre la mA?re et lai??i??enfant. Et cet enfant est plus intelligent. De plus, la maman qui allaite dA?s les premiA?res heures Ai?? la maternitAi?? a le privilA?ge dai??i??avoir une bonne rAi??traction de lai??i??utAi??rus automatiquement. Dai??i??autres avantages relatifs Ai?? la maman est que lai??i??allaitement maternel rAi??duit le risque dai??i??avoir le cancer du sein, le cancer de lai??i??ovaire. Et sur le plan de la sociAi??tAi?? de maniA?re gAi??nAi??rale, lai??i??allaitement Ai??conomise. Parce que amener 4000 ou 5000F au niveau de la pharmacie pour acheter des laits ou des substituts du lait maternel dai??i??abord cela perd Ai??normAi??ment de lai??i??argent Ai?? la famille. La famille peut garder et Ai??conomiser ces sous de lait ou de substitue de lait maternel pour donner Ai?? manger aux membres de la famille ou venir aux soins Ai?? lai??i??enfant qui est nAi??. Lai??i??achat des laits pollue Ai??galement lai??i??environnement par des boAi??tes qui contiennent ces laits.

 

Selon vos statistiques est-ce les femmes respectent ces prescriptions de lai??i??allaitement maternel au BAi??ninAi???

Nous avons constatAi?? selon lai??i??enquA?te dAi??mographique de santAi?? qui Ai??volue tous les cinq ans que depuis 1996 que lai??i??allaitement a vraiment Ai??tAi?? boostAi?? au BAi??nin car ceci est passAi?? de 14% en 1996 Ai?? 43% en 2006 depuis lai??i??avA?nement et lai??i??adoption de la dAi??claration dai??i??innocentia en 1990 qui mettant lai??i??accent sur les dix conditions de rAi??ussite de lai??i??allaitement maternel et des hA?pitaux amis des bAi??bAi??s. Et selon les mA?mes statistiques cette pratique a chutAi?? en passant de 43% en 2006 et aujourdai??i??hui on est Ai?? 33% selon lai??i??enquA?te dAi??mographique de 2011. A ce jour, je suis sAi??re que cela a encore diminuAi?? parce que socialement en voyant dans les maternitAi??s si mA?me lai??i??enquA?te dAi??mographique de 2016 nai??i??est pas encore disponible, le constat est que les mamans nai??i??aiment plus allaiter leurs enfants.

 

Au vu du triste constat fait aujourdai??i??hui sur le faible taux dai??i??allaitement maternel au BAi??nin, que peut-on faire pour renverser la tendance afin de promouvoir rAi??ellement lai??i??allaitement maternel au BAi??ninAi???

Je pense que beaucoup de choses doivent A?tre revues. PremiA?rement, il faut que le lAi??gislatif revoie les lois par rapport aux congAi??s de maternitAi?? qui sont attribuAi??s aux mamans qui travaillent. DeuxiA?mement, il faut que nous accompagnions nos mA?res dans la communautAi?? par la mise en place dai??i??un processus dai??i??allocations familiales aux femmes accouchAi??es parce que les maris ne viennent plus sAi??rement au secours de leurs femmes aprA?s lai??i??accouchement et cette derniA?re est vouAi??e Ai?? son sort. Et dA?s quai??i??elle finit dai??i??accoucher, elle commence Ai?? introduire dai??i??autres bouillies Ai?? lai??i??enfant pour dire et voilAi?? moi-mA?me, je dois aller mai??i??occuper de moi-mA?me et mai??i??occuper de lai??i??enfant. AussitA?t avant lai??i??A?ge de six mois, elle fait des bouillies fluides quai??i??elle accompagne avec le lait maternel. MA?me si lai??i??enfant est au dos quai??i??on lai??i??allaite rAi??guliA?rement, elle introduit dai??i??autres farines Ai?? lai??i??enfant. Ainsi pour atteindre les objectifs 2016-2025 fixAi??s dans le cadre des ODD par rapport Ai?? lai??i??allaitement maternel il importe de porter Ai?? 60%, le taux dai??i??allaitement maternel exclusif et de contribuer Ai?? rAi??duire de 40 % au moins, le nombre dai??i??enfants de moins de cinq ans prAi??sentant un retard de croissance. Les dAi??fis Ai?? relever sont essentiellement le repositionnement de la nutrition dans le secteur santAi??, la rAi??vision des textes de congAi?? de maternitAi?? attribuAi??s aux mA?res qui travaillent pour favoriser la pratique de lai??i??AME, la rAi??vision et lai??i??application des lois sur la commercialisation des substituts de lait maternel , lai??i??octroi dai??i??une allocation familiale aux femmes accouchAi??es dans la communautAi?? . Par ailleurs je pense quai??i??il est important de penser Ai?? la crAi??ation des coins dai??i??allaitement par lai??i??employeur et enfin que le cadre lAi??gal et institutionnel de la promotion de lai??i??allaitement maternel soit renforcAi??.

Propos recueillis par Victorin Fassinou(LA PRESSE DU JOUR)

Conseil des Ministres du 29 juin 2016 : La traque des auteurs de vindictes populaires lancAi??e

juin 30, 2016

Le Ministre dai??i??Etat, IrAi??nAi??e Koupaki a fait le point des grandes dAi??cisions prises au cours du Conseil des Ministres dai??i??hier, 29 juin 2016. Parmi ces dAi??cisions qui sautent Ai?? lai??i??Ai??il, on retient que le Conseil a pris des mesures pour rAi??primer les actes de vindictes populaires observAi??s ces derniers temps au BAi??nin. A cet effet, les acteurs impliquAi??s seront poursuivis. Lire le point du Ministre dai??i??Etat IrAi??nAi??e Koupaki (ai??i??) Le montant qui a Ai??tAi?? souscrit par les acteurs du marchAi?? financier, sai??i??est Ai??levAi?? Ai?? 202.000.000.000 Fcfa contre le montant maximum sollicitAi?? par le TrAi??sor public du BAi??nin de 150.000.000.000 Fcfa. Donc il a eu une sursouscription de 52.000.000.000 Fcfa. Cette sursouscription est un indicateur du degrAi?? de confiance du marchAi?? financier en la capacitAi?? du gouvernement Ai?? engager les rAi??formes nAi??cessaires Ai?? la nouvelle dynamique du dAi??veloppement de notre pays. Le taux dai??i??intAi??rA?t applicable Ai?? cet emprunt obligataire est de 6.21% et la durAi??e de lai??i??emprunt obligataire est de 7 ans avec un dAi??lai de grA?ce de 3 ans. Le 3A?me sujet majeur est relatif au secteur de lai??i??Ai??conomie maritime. Le point Ai??voquAi?? concerne la gestion du bordereau Ai??lectronique du suivi des cargaisons. Le Ministre des infrastructures et des transports a rendu compte au Conseil de lai??i??Ai??tat dai??i??exAi??cution du contrat de mandat entre le Conseil national des chargeurs du BAi??nin et la SociAi??tAi?? Phenix-Europe Express, dans le cadre de la gestion du bordereau Ai??lectronique du suivi de cargaison. Pour Ai??viter la multiplicitAi?? dai??i??acteurs dans la gestion de ce bordereau, et pour sAi??curiser davantage les recettes issues de cette activitAi?? affAi??rente au bordereau, le Conseil a dAi??cidAi?? de rationnaliser lai??i??organisation mise en place par le Cncb pour collecter les ressources, dai??i??y introduire la transparence et de confier lai??i??activitAi?? Ai?? une autre entitAi?? du sous-secteur portuaire du BAi??nin. La gestion de ce bordereau sera dAi??sormais confiAi??e au Port autonome de Cotonou en lieu et place du Cncb. Les dispositions seront prises Ai?? cet effet dans les meilleurs dAi??lais. Toujours dans le secteur de lai??i??Ai??conome maritime, le deuxiA?me point Ai??voquAi?? concerne la certification de peser de conteneurs Ai?? lai??i??exportation. Il existe une convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer. Cai??i??est la convention quai??i??on appelle Convention SOLAS. Cette convention date de 1974. Elle a connu des amendements qui imposent dAi??sormais aux chargeurs et, Ai?? compter du 1er juillet 2016, de vAi??rifier la masse brute dai??i??un conteneur empotAi?? avant que ce conteneur ne soit chargAi?? Ai?? bord dai??i??un navire. Notre pays doit prendre un acte rAi??glementaire pour mettre en Ai??uvre cet amendement et instituer par la mA?me occasion une autoritAi?? de certification de la masse brute vAi??rifiAi??e. Cai??i??est dans ce cadre que le Ministre des infrastructures et des transports prendra dans les meilleurs dAi??lais, cai??i??est-Ai??-dire dai??i??ici Ai?? demain, un arrA?tAi?? pour fixer le cadre institutionnel et rAi??glementaire de cette activitAi?? de certification de la masse brute vAi??rifiAi??e. Le Cncb est apparu comme lai??i??Ai??tablissement appropriAi?? Ai?? mA?me de prendre en charge cette opAi??ration de certification de peser des conteneurs en exportation avant leur embarquement. 4A?me sujet majeur : les actes de vindictes populaires. Le Ministre de la justice et de lAi??gislation et le Ministre de lai??i??intAi??rieur et de la sAi??curitAi?? publique, ont prAi??sentAi?? une communication conjointe sur les mesures envisagAi??es pour rAi??primer les actes de vindictes populaires quai??i??on observe ici ou lAi??. Le Gouvernement saisit cette malheureuse occasion pour rappeler le respect de lai??i??article 8 de la Constitution de notre pays qui dispose Ai?? La personne humaine est sacrAi??e et inviolable. Lai??i??Etat a lai??i??obligation absolue de la respecter et de le protAi??ger Ai??. Au-delAi?? de ces rappels, notre pays doit respecter les engagements internationaux en matiA?re de promotion et de protection de droits humains. En consAi??quence le gouvernement rAi??prouve fermement ces exactions et la justice expAi??ditive qui viole le principe de droits de lai??i??homme. Et cai??i??est pourquoi, pour dAi??courager de tels actes qui sont des actes ignobles, le Conseil a instruit les Ministres de la Justice, de la SAi??curitAi?? publique et de la DAi??fense aux fins de faire procAi??der avec diligence Ai?? des enquA?tes sur tous les cas de vindictes populaires survenus et non prescrits, dai??i??apprAi??hender et de poursuivre les auteurs, les co-auteurs et les complices. Par ailleurs, le Conseil des Ministres appelle Ai?? la retenue les animateurs des rAi??seaux sociaux et les spAi??cialistes de reproductions photographiques ou en photomontage de scA?nes dai??i??horreur. Rien nai??i??a Ai??tAi?? tranchAi?? au BAi??nin qui reste fondamentalement un pays accueillant et de paix. Le Ministre de lai??i??Ai??conomie numAi??rique et de la communication fera prendre les dispositions pour faciliter lai??i??accA?s aux organes de presse, afin que des actions de sensibilisation permanente des populations soient engagAi??es. A lai??i??issue de ce Conseil, quelques nominations ont Ai??tAi?? prononcAi??es.

PolAi??mique autour du rapport de la mission du Fmi au BAi??nin : Six dAi??putAi??s interpellent le gouvernement

juin 29, 2016

Le rapport dAi??posAi?? par la rAi??cente mission du Fonds monAi??taire international qui a sAi??journAi?? au BAi??nin continue de susciter la polAi??mique. Lai??i??honorable Louis Vlavonou de lai??i??Union fait Nation vient de dAi??poser sur la table du PrAi??sident de lai??i??AssemblAi??e Nationale une question orale pour interpeller le Gouvernement sur le sujet. Il est appuyAi?? par cinq de ses collA?gues. (Lire ci-dessous lai??i??intAi??gralitAi?? de la question).

Questions orales au gouvernement posAi??es par le dAi??putAi?? Louis Vlavonou et ses collA?gues sur la mission du Fmi

Depuis quelques temps, la mission du Fonds monAi??taire international (Fmi) au BAi??nin dai??i??une part et les propos du Ministre dai??i??Etat Abdoulaye Bio TchanAi?? en tournAi??e Ai?? Parakou dai??i??une part, alimentent les rAi??seaux sociaux dans tous les sens. La mise en Ai??uvre du pacte de convergence, de stabilitAi??, de croissance et de solidaritAi?? au sein de lai??i??Uemoa doit A?tre capable de situer les uns et les autres. Ce pacte de convergence sai??i??appuie sur une batterie dai??i??indicateurs qui servent Ai?? apprAi??cier les performances Ai??conomiques et financiA?res des Etats dans le cadre des objectifs dai??i??intAi??gration. A cette fin, huit (8) indicateurs associAi??s Ai?? des normes prAi??cises ont Ai??tAi?? sAi??lectionnAi??s en raison de leur pertinence et de leur aptitude Ai?? reflAi??ter lai??i??Ai??volution des Ai??conomies des pays membres de lai??i??Uemoa. Ils sont dAi??nommAi??s critA?res de convergence et se dAi??composent en critA?res de premier rang et critA?res de second rang.

  1. a) Les critA?res de premier rang sont au nombre de quatre (4) dont un critA?re clAi??

Question NAi??1 :

Le ratio de solde budgAi??taire de base rapportAi?? au Pib nominal (critA?re clAi??) doit A?tre supAi??rieur ou Ai??gal Ai?? 0. Ce critA?re ainsi dAi??fini mesure la capacitAi?? dai??i??un Etat Ai?? couvrir avec ses ressources propres lai??i??ensemble de ses dAi??penses courantes et de dAi??gager un excAi??dent pour contribuer aux dAi??penses dai??i??investissement. Il rAi??vA?le les efforts dai??i??ajustement nAi??cessaires pour assurer la viabilitAi?? des finances publiques.

Quel est le ratio du solde budgAi??taire de base rapporte au PIB au 06 avril 2016 ?

Question NAi??2 :

Le taux dai??i??inflation annuel moyen doit A?tre maintenu Ai?? 3% au maximum par an.

La poursuite de lai??i??objectif dai??i??un taux de change rAi??el stable commande que des contraintes soient imposAi??es en matiA?re dai??i??Ai??volution des prix. Ce critA?re vise donc dans un premier temps Ai?? minimiser les Ai??carts dai??i??inflation dai??i??un pays Ai?? lai??i??autre en vue dai??i??Ai??viter un dAi??salignement des taux de change rAi??el qui nai??i??est pas indiquAi?? dans une union monAi??taire. Lai??i??objectif de ce critA?re est Ai??galement de tenir compte de lai??i??inflation de la zone euro en raison de lai??i??arrimage du franc Cfa Ai?? lai??i??euro afin dai??i??Ai??viter une apprAi??ciation du taux de change effectif rAi??el

Quel est le taux dai??i??inflation au BAi??nin aujourdai??i??hui ?

Question NAi??3 :

Le ratio de lai??i??encours de la dette intAi??rieure et extAi??rieure rapportAi?? au Pid nominal ne doit pas excAi??der 70%. En effet, le niveau excessif de lai??i??endettement est un frein Ai?? lai??i??utilisation de la politique budgAi??taire comme instrument de politique Ai??conomique, du fait du poids du service de la dette qui absorbe une part importante des ressources budgAi??taires et rAi??duit ainsi la capacitAi?? de financement de lai??i??Ai??conomie nationale.

Quel est le ratio de lai??i??encours de la dette par rapport au Pib au 06 avril 2016 ?

Question NAi??4 :

ArriAi??rAi??s de paiement : Lai??i??accumulation dai??i??importants arriAi??rAi??s de paiement extAi??rieurs et intAi??rieurs rAi??duit considAi??rablement la crAi??dibilitAi?? des Etats auprA?s de la communautAi?? financiA?re internationale et des partenaires privAi??s nationaux. En plus de ce critA?re, il est recommandAi?? aux Etats de rAi??duire progressivement leur stock dai??i??arriAi??rAi??s existant en vue de leur apurement total Ai?? lai??i??Ai??chAi??ance de la convergence.

Quel est lai??i??Ai??tat des arriAi??rAi??s de paiement au 06 avril 2016 ?

  1. b) Les critA?res de second rang sont Ai??galement au nombre de quatre (4)

Question NAi??5 :

Le ratio de la masse salariale sur les recettes fiscales ne doit pas excAi??der 35%.

Le suivi de ce ratio se justifie en raison de lai??i??importance des dAi??penses de personnels dans les dAi??penses courantes des Etats de lai??i??Union. La poursuite des politiques dai??i??assainissement des finances publiques en vue de dAi??gage que une Ai??pargne publique consistante pour le financement des investissements publics, exige que lai??i??Ai??volution de la masse salariale soit maitrisAi??e.

Quel est le ratio de la masse salariale sur les recettes fiscales au 06 avril 2016 ?

Question NAi??6 :

Le ratio des investissements publics financAi??s sur ressources internes rapportAi??s aux recettes fiscales doit atteindre au moins 20%. Le suivi de ce ratio vise Ai?? contraindre des Etats Ai?? dAi??gager des ressources pour le financement des investissements qui constituent le moteur de la croissance Ai??conomique. Le financement des investissements dans les Etats membres de lai??i??Union est encore, en grande partie, assurAi?? sur ressources extAi??rieures. De ce fait, dans un contexte international marquAi?? par le reflux de lai??i??aide publique au dAi??veloppement, les efforts internes dai??i??investissements doivent A?tre intensifiAi??s en vue de mieux se protAi??ger contre les rationnements de ressources extAi??rieures doivent A?tre intensifiAi??s en vue de mieux se protAi??ger contre les rationnements de ressources extAi??rieures qui ne manqueraient pas de perturber le rythme de croissance Ai??conomique. Une amAi??lioration progressive de ce ratio traduit un plus grand engagement des Etats pour la prAi??paration du futur.

Quel est lai??i??Ai??tat des investissements publics financAi??s sur ressources internes ?

Question NAi??7 :

Le ratio du dAi??ficit extAi??rieur courant hors dons par rapport au Pib nominal ne doit pas excAi??der 5%

En effet, la prAi??servation de la stabilitAi?? de la monnaie dans la zone requiert un effort continu des Etats membres dans le sens de la rAi??duction des dAi??sAi??quilibres extAi??rieurs. Cai??i??est pourquoi, un accent particulier devra A?tre mis sur le suivi de ce critA?re qui traduit le degrAi?? de vulnAi??rabilitAi?? de lai??i??Ai??conomie, notamment sa dAi??pendance par rapport Ai?? lai??i??Ai??pargne extAi??rieure.

Quel est actuellement le ratio du dAi??ficit extAi??rieur courant hors dons par rapport au Pib nominal ?

Question NAi??8Ai?? :

Le taux de pression fiscale doit A?tre supAi??rieur ou Ai??gal Ai?? 17%.

En effet, dans un contexte marquAi?? par un accroissement de la demande sociale de biens et services collectifs du fait de la pression dAi??mographique et des exigences du dAi??veloppement Ai??conomique, le poids des dAi??penses publiques dans lai??i??Ai??conomie sai??i??inscrit dans une tendance Ai?? la hausse avec pour consAi??quence une aggravation des dAi??ficits publics. La prAi??occupation de rAi??duire ces dAi??ficits, observAi??e au cours des derniA?res annAi??es, a essentiellement portAi?? sur la maAi??trise des dAi??penses publiques. Afin dai??i??Ai??viter que tout le poids de lai??i??ajustement ne soit par les dAi??penses publiques, il devient indiquAi?? de suivre lai??i??Ai??volution des recettes fiscales Ai?? travers un indicateur.

Quel est le taux de la pression fiscale au 06 avril 2016 ?

Question NAi??9 :

Que pense faire de gouvernement de la rupture pour corriger les diffAi??rentes anomalies constatAi??es ?

Porto-Novo, le 20 juin 2016

Ont signAi?? :

1) VLAVONOU Louis

2) HOUNDETE Eric

3) KOUSSONDA Moukaram

4) NONBIME Patrice

5) ALLADATIN Orden

6) HOUANGNI Parfait

AssemblAi??e Nationale-Affaire micros : Adrien HoungbAi??dji promet lai??i??enfer aux prAi??sumAi??s coupables

juin 29, 2016

Les nouveaux micros installAi??s au sein de lai??i??hAi??micycle de lai??i??AssemblAi??e Nationale ne sont pas Ai?? la hauteur de lai??i??espAi??rance des dAi??putAi??s qui ont demandAi?? que les anciens micros qui ont dAi??jAi?? fait leur temps soient changAi??s. Ironie du sort, ce sont ces micros dAi??jAi?? garAi??s qui ont sauvAi?? la plAi??niA?re de ce mardi 28 juin 2016. Le spectacle affreux offert par ces micros a fait sortir le PrAi??sident HoungbAi??dji de sa rAi??serve. Il a promis lai??i??enfer Ai?? ceux qui sont mA?lAi??s Ai?? ceAi?? scandale dit des micros inadaptAi??s.

Lai??i??AssemblAi??e Nationale du BAi??nin traverse des moments difficiles. Elle est en ce moment secouAi??e par une sAi??rie de scandales. AprA?s le scandale du gonflement des salaires rAi??vAi??lAi?? par nos confrA?res de la Nation, lai??i??institution parlementaire est depuis quelques jours plongAi??e dans un autre scandale. Il sai??i??agit du scandale des micros. Le rythme auquel ces scandales se succA?dent nai??i??est pas du goAi??t du PrAi??sident Adrien HoungbAi??dji dont on connaAi??t le penchant pour la bonne gestion des finances publiques. Au cours de la sAi??ance plAi??niA?re de lai??i??AssemblAi??e Nationale consacrAi??e hier mardi 28 juin 2016 Ai?? lai??i??examen du projet de loi rectificative portant loi de finances gestion 2016, le PrAi??sident Adrien HoungbAi??dji a Ai??tAi?? obligAi?? de taper du poing sur la table. Il a promis lai??i??enfer Ai?? tous ceux qui sont impliquAi??s dans ces deux scandales. Il a annoncAi?? quai??i??une commission dai??i??enquA?te est mise sur pied pour faire la lumiA?re sur ces deux dossiers qui Ai??cornent lai??i??image de lai??i??AssemblAi??e Nationale. Ai??Ai??De toutes les faAi??ons, la dAi??cision est dAi??jAi?? prise et toute la lumiA?re sera faiteAi??Ai??, a laissAi?? entendre le prAi??sident HoungbAi??dji. Il a dai??i??ailleurs donnAi?? des instructions pour que le fournisseur des micros ne soit pas payAi?? avant la conclusion de lai??i??enquA?te qui est diligentAi??e. Des tA?tes vont tomber, annonce-t-on dai??i??ailleurs dans lai??i??entourage du prAi??sident de lai??i??AssemblAi??e Nationale.

Ai??De quoi sai??i??agit-ilAi???

Ai??Selon les rAi??vAi??lations faites par nos confrA?res du journal Ai??Nouvelle ExpressionAi?? dans leur livraison du lundi 27 juin 2016, le scandale des micros de lai??i??AssemblAi??e Nationale porte sur un montant dai??i??environ 50 millions de F Cfa. Au cAi??ur de se scandale se trouverait un officier en service Ai?? lai??i??AssemblAi??e Nationale du BAi??nin. En violation de la loi, cet officier de lai??i??armAi??e bAi??ninoise en dAi??tachement au Parlement aurait soumissionnAi?? pour un marchAi?? relatif Ai?? lai??i??acquisition des divers matAi??riels au profit de lai??i??AssemblAi??e Nationale. Il sai??i??agit des portiques, de quatre (04) tAi??lAi??visions Ai?? Ai??crans plasma, des climatiseurs, des camAi??ras de surveillance, des barriA?res automatiques et des microphones utilisAi??s par les dAi??putAi??s. Malheureusement, aucun membre du service du matAi??riel de lai??i??AssemblAi??e Nationale nai??i??a Ai??tAi?? associAi?? Ai?? lai??i??acquisition de ce lot de matAi??riels. RAi??sultat, les micros acquis pour amAi??liorer la qualitAi?? des interventions des dAi??putAi??s lors des dAi??bats parlementaires ne rAi??pondent pas aux normes requises. Le constat a Ai??tAi?? fait hier. Il a fallu faire recours aux anciens micros pour tenir la plAi??niA?re. Ce qui naturellement nai??i??a pas Ai??tAi?? du goAi??t du PrAi??sident Adrien HoungbAi??dji. Il a annoncAi?? des mesures hardies aprA?s avoir extAi??riorisAi?? sa colA?re. Une colA?re que beaucoup caractAi??risent dai??i??ailleurs de saine.

Ai??Ai??Ai??Le militaire nai??i??est pas mA?lAi??Ai??Ai??

Ai??Au cours dai??i??une rencontre que lai??i??honorable Valentin HoudAi??, Premier Questeur de lai??i??AssemblAi??e Nationale, a eue hier mardi 2 juin 2016 avec les membres du Bureau Directeur du RAi??seau des journalistes accrAi??ditAi??s au Parlement, le sujet a Ai??tAi?? Ai??voquAi??. Lai??i??honorable Valentin HoudAi?? a disculpAi?? lai??i??officier. Pour lui, cet officier qui a Ai??tAi?? citAi?? nai??i??a rien Ai?? avoir avec ce dossier. Cai??i??est dire donc que les prAi??sumAi??s coupables de ce scandale sont ailleurs. Seule la commission dai??i??enquA?te mise sur pied par le PrAi??sident HoungbAi??dji permettra en tout cas dai??i??identifier le ou les coupables de cette forfaiture qui porte sur plusieurs millions de F Cfa.

Affissou Anonrin

DAi??livrance rapide du carnet de pensions de retraite : Une mesure salutaire de laAi?? Ministre Adidjatou Mathys

juin 29, 2016

A lai??i??Infosec Ai?? Cotonou, la Ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, Mme Adidjatou Mathys a procAi??dAi?? hier mardi 28 juin 2016 au lancement des activitAi??s de simplification de la procAi??dure de dAi??livrance du carnet de pension de retraite. Cette activitAi?? sai??i??inscrit parmi les innovations queAi?? Mme Mathys entend faire Ai?? la tA?te de son dAi??partement.

Le BAi??nin est dAi??sormais en marche vers la simplification de la procAi??dure de dAi??livrance du carnet de pension de retraite. Et ceci sera une rAi??alitAi??. En tAi??moigne leAi?? lancement des activitAi??s de simplification de la procAi??dure de dAi??livrance du carnet de pension de retraite quai??i??a faitAi?? hier la Ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, Mme Adidjatou Mathys. En effet, aprA?s les annAi??es de bons et loyaux services rendus Ai?? la Nation, commence, pour lai??i??Agent de lai??i??Etat, en fin de carriA?re, un vAi??ritable parcours de combattant pour la jouissance effective de ses droits Ai?? une pension de retraite. Face donc Ai?? ces dysfonctionnements administratifs rAi??currents qui pA?sent de plus en plus sur la survie de lai??i??Agent retraitAi?? la Ministre MathysAi?? trouve quai??i??il estAi?? impAi??rieux de faire accAi??lAi??rer la procAi??dure de dAi??livrance des carnets de pension.Ai?? Raison pour laquelle, elle a dAi??cidAi?? avec son collA?gue du MinistA?re de lai??i??Economie et des finances dai??i??entreprises une sAi??rie dai??i??activitAi??s dont le lancement a Ai??tAi?? faitAi?? hier Ai?? Cotonou. Aux dires de la Ministre Mathys,Ai?? ces activitAi??s permettront non seulement de simplifier mais de mettre en place de faAi??on pAi??renne, le cadre normatif de la procAi??dure de dAi??livrance du carnet de pension.Ai?? Ces activitAi??s visent, entre autres,Ai??Ai?? Ai?? simplifier le circuit et les dAi??lais de prise des actes, de mettre en interface les outils de productions des actes et dai??i??instaurer un mAi??canisme dai??i??information et dai??i??alerte dans le suivi dossiers.Ai?? A la cAi??rAi??monie qui a consacrAi?? le lancement de de cette sAi??rie dai??i??activitAi??s, le reprAi??sentant des retraitAi??s, FranAi??ois DAi??midAi?? a dAi??cernAi?? un satisfecit au Ministre Mathys qui vient encore dai??i??innover en prenant Ai?? bras le corps ce dossier qui longtemps a fait objet de plusieurs ateliers sans suite.Ai?? IlAi?? a par la suite souhaitAi?? que de ces activitAi??s sortent rAi??ellement des rAi??solutions pour le bien des retraitAi??s. A sa suite, leAi?? reprAi??sentant des Centrales et ConfAi??dAi??rations syndicales, M. Michel Kissi, qui est revenu sur les maux que souffrent les retraitAi??s et les travailleurs en activitAi??s, a exprimAi?? le vAi??u de voir le rA?ve de simplification de la procAi??dure de dAi??livrance du carnet de pension de retraite soit dAi??sormais une rAi??alitAi??.Ai?? La ministre Mathys dans son mot, a invitAi?? tout le personnel intervenant dans le processus de dAi??livrance des carnets de pension Ai?? sai??i??inscrire dans sa dynamique afin que tous ensemble, quai??i??ils puissent relever de la plus belle maniA?re ce dAi??fi. Pour finir, elleAi?? a tAi??moignAi??Ai?? sa gratitude aux Ptfs en lai??i??occurrence au Programme des Nations Unies pour le dAi??veloppement pour son accompagnement dans les actions de lai??i??administration publique bAi??ninoise.

Victorin Fassinou

Appui de la Banque Mondiale Ai?? la bonne gouvernance : Ai??30 millions de dollars accordAi??s au BAi??nin

juin 29, 2016

Les nouvelles autoritAi??s bAi??ninoises peuvent se rAi??jouir. Depuis, le 23 juin 2016, le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque Mondiale a approuvAi?? un crAi??dit de 30 millions de dollars pour promouvoir la bonne gouvernance dans le pays. Ainsi prAi??cise un communiquAi?? rendu public depuis le jour de la prise de la dAi??cision Ai?? Washington.

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvAi?? aujourd’hui (23 juin 2016) un crAi??dit de 30 millions de dollars (soit plus de 17 milliards de francs CFA) destinAi?? Ai?? aider le BAi??nin Ai?? remAi??dier aux problA?mes de gouvernance et difficultAi??s techniques dont souffre la gestion des investissements publics tout en fournissant des incitations aux rAi??sultats Ai?? un certain nombre de ministA?res spAi??cifiques afin qu’ils amAi??liorent leur gestion des projets. Le nouveau Projet d’appui Ai?? la gestion des investissements publics et Ai?? la gouvernance (Pagipg) va renforcer les capacitAi??s de l’Ai??tat en matiA?re de gestion des investissements publics, promouvoir la bonne gouvernance et la responsabilisation, et apporter des financements conditionnAi??s aux rAi??sultats dans les secteurs stratAi??giques de l’Ai??nergie, de l’eau et de la justice. Cette opAi??ration, qui s’aligne sur les efforts actuellement entrepris par les autoritAi??s en vue de promouvoir une gestion plus transparente des fonds publics, est Ai??galement pleinement en phase avec le double objectif du Groupe de la Banque mondiale consistant Ai?? mettre fin Ai?? l’extrA?me pauvretAi?? et Ai?? favoriser une prospAi??ritAi?? partagAi??e.Ai?? Ai?? » Ce projet arrive Ai?? un moment opportun alors que le nouveau gouvernement prend d’ores et dAi??jAi?? des mesures pour amAi??liorer et promouvoir la bonne gouvernance. En ciblant les secteurs stratAi??giques de l’Ai??lectricitAi??, de l’eau et de la justice, il mettra en place des mesures qui les inciteront Ai?? amAi??liorer leur gestion des projets d’investissement et Ai?? en assurer une exAi??cution plus transparente, ce qui aura des retombAi??es positives sur le dAi??veloppement Ai??conomique et social du pays « , commente Pierre Laporte, directeur des opAi??rations de la Banque mondiale pour le BAi??nin. Le Pagipg a pour caractAi??ristique importante d’intAi??grer les organisations de la sociAi??tAi?? civile (Osc) et les mAi??dias dans le processus de suivi des projets d’investissement de l’Ai??tat. Les principaux organes d’information et OscAi?? axAi??s sur l’efficacitAi?? et la rentabilitAi?? des investissements publics seront formAi??s aux questions de gestion ainsi qu’au suivi et Ai?? l’Ai??valuation, et sollicitAi??s pour Ai??valuer la performance du programme d’investissement du gouvernement.Ai?? Selon Pierre Laporte, cette opAi??ration, qui sera mise en Ai??uvre sur une pAi??riode de cinq ans (de 2016 Ai?? 2021), « contribuera Ai?? soutenir les efforts engagAi??s par les autoritAi??s bAi??ninoises pour accroAi??tre les taux d’exAi??cution budgAi??taire et d’achA?vement des projets « .

juin 29, 2016

Le projet de loi rectificative portant loi de finances gestion 2016 est passAi?? hier mardi 28 juin 2016 comme une lettre Ai?? la poste au Palais des Gouverneurs. Il a Ai??tAi?? adoptAi?? Ai?? l’unanimitAi?? des dAi??putAi??s prAi??sents et reprAi??sentAi??s aprA?s un long dAi??bat. Le Gouvernement reprAi??sentAi?? par le Ministre Romuald Wadagni en charge de l’Ai??conomie et des finances s’est engagAi?? Ai?? prendre en compte les recommandations qui ont Ai??tAi?? faites par les dAi??putAi??s.

Quatre objectifs sont visAi??s par cette loi rectificative introduite par le Gouvernement. Il s’agit de :

rAi??gulariser les dAi??passements budgAi??taires constatAi??s dans les dAi??penses sur le 1er trimestre dus aux activitAi??s Ai??lectorales et Ai?? d’autres faits de gestion ; intAi??grer l’effet de la conjoncture en l’occurrence les fluctuations du Naira du grand voisin de l’Ouest ; prAi??server les acquis sociaux et enfin,Ai?? trouver les moyens de relancer la croissance Ai??conomique. Dans ce collectif budgAi??taire, il a Ai??tAi?? prAi??vu un certain nombre d’innovations pour amAi??liorer l’environnement Ai??conomique dans lequel se trouve notre pays.

A en croire l’honorable RaphaAi??l AkotA?gnon qui est le PrAi??sident de la Commission des finances de l’AssemblAi??e Nationale, ce premier outil de gestion des finances publiques mis Ai?? la disposition du Gouvernement Talon introduit de nouvelles mesures. Au nombre de ces mesures, il a citAi?? la gratuitAi?? d’un certain nombre d’actes qui donnaient lieux avant Ai?? des prAi??lA?vements de droits de cession ou de mutation, notamment dans le domaine des transactions fonciA?res. Le bien fondAi?? de cette mesure, a dit le dAi??putAi?? AkotA?gnon est que le Gouvernement a le souci d’apprAi??hender la valeur rAi??elle de ces transactions. Au-delAi?? de cette mesure, il y a l’instauration d’une taxe de 10 F/Kg de coton ou d’anacarde exportAi??. Le produit qui va sortir de cette collecte servira Ai?? financer la recherche agricole dans toutes les filiA?res. A ce niveau, les dAi??putAi??s ont exigAi?? que le ministre en charge de la recherche scientifique soit intimement associAi?? Ai?? la gestion de ces fonds. Beaucoup de dAi??putAi??s ont Ai??galement suggAi??rAi?? que le bAi??nAi??fice de ces fonds soit Ai??tendu Ai?? d’autres produits autres que le coton et l’anacarde. Comme mesure nouvelle, il y a aussi l’obligation qui est faite aux opAi??rateurs Ai??conomiques de verser mensuellement au TrAi??sor public les Taxes sur les valeurs ajoutAi??es prAi??levAi??es, les impA?ts sur salaire… Cette mesure a Ai??tAi?? jugAi??e contraignante par beaucoup de dAi??putAi??s du point de vue de la gestion de la trAi??sorerie. La rAi??duction du train de vie de l’Etat fait partie des raisons qui fondent l’introduction de cette loi rectificative Ai?? l’AssemblAi??e Nationale. A ce niveau, il est Ai?? souligner qu’une Ai??conomie d’environ 149 milliards de F Cfa a Ai??tAi?? faite par le Gouvernement de M. Patrice Talon aprA?s la suppression de certaines charges de l’Etat. Prenant la parole au cours de cette sAi??ance plAi??niA?re, le ministre de l’Ai??conomie et des finances a remerciAi?? les dAi??putAi??s pour leur esprit d’ouverture. Il a saluAi?? leurs contributions et surtout leur adhAi??sion Ai?? la vision du PrAi??sident Patrice Talon.

Le projet de loi de finances rectificative pour la gestion 2016 est bA?ti autour d’une rationalisation des dAi??penses publiques avecAi?? Ai?? la clAi??, des mesures d’annulation de crAi??dits en lien avec :

– la rAi??duction du nombre de portefeuilles ministAi??riels et l’apprAi??ciation de la capacitAi?? de consommation des crAi??dits Ai?? fin dAi??cembre 2016 ;

– le redimensionnement des pAi??rimA?tres d’activitAi??s et des organigrammes des ministA?res;

– uneAi?? revue de la qualitAi?? de la dAi??pense engagAi??e au cours du deuxiA?me trimestre 2016.

Ainsi des Ai??conomies d’un montant de 149,313 milliards de FCFA sont enregistrAi??es sur les dAi??penses des ministA?res et comprennent :

  • 146,377 milliards de FCFA rAi??sultant de la rationalisation de la taille du gouvernement et du portefeuille des investissements publics ;
  • ,936 milliards de FCFA consAi??cutif Ai?? un redimensionnement des pAi??rimA?tres d’activitAi??s et des organigrammes des ministA?res.

A titre d’illustration, en termes de revue de la qualitAi?? de la dAi??pense, on peut citer une Ai??conomie de 4,8 milliards FCFA qui rAi??sulte dune amAi??lioration de l’organisation des examens et concours pour le compte de l’annAi??e 2016 ; et une autre de 4,3 milliards FCFAAi?? dAi??coulant d’une revue de la qualitAi?? de la dAi??pense publique engagAi??e au cours du premier trimestre 2016.

Ai??A ces 149,313 milliards de FCFA d’Ai??conomies enregistrAi??es sur les dAi??penses des ministA?res ; il faut ajouter 16,8 milliards de FCFA d’Ai??conomies rAi??alisAi??es sur les autres budgets (dAi??penses non reparties : 6 milliards, budgets des autres organismes publics : 2, 590 milliards de FCFA et Comptes d’Affectation SpAi??ciales : 8, 228 milliards de FCFA.)

Ai??Ai??Ai??Ai?? Il en dAi??coule, en premiA?re intention, que les dAi??penses passeraient de 1231,935 milliards de FCFA dans la loi de finances initiale (LFI) a 1004, 257 milliards de FCFA dans la loi de finances rectificative (LFR).

Ai??Ai??Ai??Ai?? Cependant il a Ai??tAi?? nAi??cessaire d’intAi??grer Ai?? la LFR, (i) les dAi??penses dAi??jAi?? opAi??rAi??es en dAi??passement et rAi??gularisAi??es au moyen de la prAi??sente loi de finances rectificative (61,55 milliards de FCFA) ; (ii) les dAi??passements anticipAi??es a fin dAi??cembre 2016 (74,539 milliards de FCFA) dont 17,735 milliards de FCFA pour les charges financiA?res de la dette, 9,196 milliards de FCFA pour la masse salariale et 18,870 milliards de FCFA pour l’Ai??nergie.

Ai??Au total le niveau des dAi??penses budgAi??taires dans la LFR s’Ai??tablit Ai?? 1140, 346 milliards de FCFA contre 112,935 milliards de FCFA en baisse de 8,60 % par rapport aux prAi??visions de la loi de finances initiale qui Ai??taient de 1037, 815 milliards de FCFA. Cette revue Ai?? la baisse des recettes est notamment imputables a la tendance baissiA?re observAi??e depuis le dAi??but de l’annAi??e au niveau des recettes douaniA?res et aux mauvaises perspectives en ce qui concerne les dons projets et les fonds de concours (-35,919 milliards de FCFA estimAi??s a fin dAi??cembre).

En consAi??quence, avec la loi des finances rectificative, le solde budgAi??taire hors dons connaAi??trait une amAi??lioration de 0,7 point passant de -5,6% du PIB a -4,9 % du PIB. Quant au solde budgAi??taire dons compris, il s’Ai??tablirait a -3,9 % du PIB, largement inferieur au taux de -7,9% du PIB obtenu Ai?? fin dAi??cembre 2015.

Ai??En ce qui concerne les opAi??rations de trAi??sorerie, elles s’Ai??lA?vent en ressources Ai?? 474, 968 milliards de FCFA contre 515,162 milliards de FCFA en loi de finances initiale pour l’annAi??e 2016, en baisse de 40, 194 milliards de FCFA. S’agissant des charges de trAi??soreries, elles sont Ai??galement en recul dans la loiAi?? de finances rectificative d’unAi?? montant de 37, 901 milliards de FCFA, soit une baisse de 11,81% par rapport aux prAi??visions initiales qui ressortaient a 321, 042 milliards de FCFA.

Ai??Ai??Ai??Ai?? En dAi??finitive, les crAi??dits ouverts dans la LFR s’Ai??tablissent Ai?? 1.423, 487 milliards de FCFA contre 1552,977 milliards de FCFA pour la loi de finances initiale. Ce qui correspond Ai?? une rAi??duction de 129,490 milliards de FCFA, soit une contraction de 8,34 %. Ces crAi??dits outre les dAi??penses budgAi??taires de 1140,346 milliards de FCFA, intA?grent de charges de trAi??sorerie pour un montant de 283,141 milliards de FCFA.

Affissou Anonrin

AssemblAi??e nationale : DakpA? Sossou interpelle le Gouvernement sur des irrAi??gularitAi??s de 8 milliards

juin 29, 2016

Le dAi??putAi?? de la 18A?me circonscription Ai??lectorale du BAi??nin, DakpA? Sossou, Ai?? travers une sAi??rie de questions, interpelle le gouvernement Ai?? fournir des explications sur certaines irrAi??gularitAi??s constatAi??es dans l’exAi??cution du projet de reconstruction de la route ComA?-Lokossa-Dogbo (COLODO), longue de 62 km, lancAi?? en 2014 par le rAi??gime du prAi??sident Boni Yayi. DAi??nonAi??ant le piAi??tinement des travaux et les cas d’accidents occasionnAi??s par les camions de l’entreprise en charge des travaux, le dAi??putAi?? DakpA? Sossou relA?ve une augmentation disproportionnAi??e des frais d’Ai??tude des travaux du projet COLODO.

Objet : PiAi??tinement des travaux de construction de la Route ComA?-Lokossa-Dogbo (COLODO)

LancAi??s depuis septembre 2014 par le Chef de l’Etat pour un dAi??lai contractuel de vingt-quatre (24) mois, soit deux (2) ans, les travaux de construction de la voie ComA?-Lokossa-Dogbo(COLODO) peinent jusqu’Ai?? ce jour Ai?? A?tre finalisAi??s Ai?? l’instar du tronAi??on Djougou – PAi??hunco et d’autres infrastructures routiA?res.

Cet Ai??tat de choses entraAi??ne de nombreux cas d’accidents de la circulation qu’occasionnent les conducteurs de camions de l’Entreprise BurkinabA? EBOMAF en charge de travaux COLODO, par manque de considAi??ration, de courtoisie, de modAi??ration et de prudence au mAi??pris du code de la route.

La reprAi??sentation nationale, tout en suggAi??rant la prise en compte des 9,8 Km de la double voie ZounhouA? – Fongba tel que prAi??vu dans le projet initial, s’inquiA?te des frais d’Ai??tudes des travaux qui, initialement fixAi??s Ai?? un milliard (1.000.000.000) francs CFA et budgAi??tisAi??s sont portAi??s accidentellement Ai?? neuf milliards (9.000.000.000) francs CFA par le gouvernement. Elle prie le Gouvernement de fournir des rAi??ponses prAi??cises aux questions ci-aprA?s.

  1. Quelles sont les raisons qui justifient cette augmentation disproportionnAi??e des frais d’Ai??tude des travaux COLODO surtout que cette route existait en bitume depuis des annAi??es et rAi??habilitAi??e vers les annAi??es 90 ?
  2. Quels sont les cabinets recrutAi??s pour la rAi??alisation des Ai??tudes ? Combien chaque cabinet a-t-il perAi??u des neuf milliards ?
  3. Quels sont les vrais motifs du grand retard qu’accusent les travaux ?
  4. A combien s’Ai??lA?vent les frais de dAi??dommagement des riverains et jusqu’Ai?? quand dAi??marre son processus ?
  5. Quelles sont les raisons qui expliquent la rAi??duction de 9,8Km Ai?? 5 Km le linAi??aire de la double voie ZounhouA? – Fongba malgrAi?? le coAi??t Ai??levAi?? affectAi?? aux Ai??tudes ?
  6. Quelles sont les mesures prises par le Gouvernement pour contraindre l’Entreprise EBOMAF Ai?? payer les pAi??nalitAi??s de retard ?
  7. Quelles sont les dispositions prises pour punir les acteurs de ce crime Ai??conomique commis sur le dos des populations du BAi??nin en gAi??nAi??ral et celles des DAi??partements du Mono Couffo en particulier ?

DakpA? Sossou

Championnat dAi??partemental de maracana : AprA?s la pause, la compAi??tition reprend

juin 29, 2016

Samedi dernier, le championnat dAi??partemental de lai??i??Atlantique et du Littoral a repris ses droits. Les matches, jouAi??s au stade Mathieu KAi??rAi??kou, ont tenu leurs promesses.

Tout a dAi??marrAi?? en dAi??but dai??i??aprA?s-midi de ce samedi 24 juin 2016 avec la catAi??gorie Open (25 Ai?? 34 ans). Et Ai?? ce niveau, les scores ont Ai??tAi?? Ai??difiants. 1000 HAi??ros qui avait entamAi?? la compAi??tition avec beaucoup de difficultAi??s a confirmAi?? sa nette progression. Samedi Matin Club en a appris Ai?? ses dAi??pens en sai??i??inclinant sur le score de zAi??ro buts contre deux (0-2). Mais face Ai?? Empire MC, ils se sont inclinAi??s Ai?? la sAi??ance des tirs au but (1-1 et 1 tab Ai?? 2).

Une fois encore, Maracana Club AmitiAi?? sai??i??en est tirAi?? avec beaucoup plus de bonheur. Les protAi??gAi??s de Farel AtchadAi?? ont obtenu trois victoires en autant de sorties. Abam et Empire MC sai??i??Ai??tant inclinAi??s sur le mA?me score de 3 buts Ai?? 1. Quant Ai?? Littoral MC, il a plutA?t brillAi?? par son absence. Mais avant, Abam sai??i??Ai??tait dAi??jAi?? fait une petite santAi?? en pulvAi??risantAi?? Empire MC (0-4).

Dans la catAi??gorie des Seniors, Sacr et Maracana Club AmitiAi?? sai??i??en sortent Ai??galement bien avec respectivement trois et deux victoires en autant de sorties. Copa Cabana, Abam ont fait des apparitions en demi-teinte avec une victoire et une dAi??faite. Dans le mA?me temps, AAFAC, Ai??quipe championne en titre, et Godomey MC comptabilisent chacun deux dAi??faites.

La compAi??tition se poursuit le week-end prochain avec beaucoup dai??i??autres affiches trA?s intAi??ressantes.

Tous les rAi??sultats du week-end

CatAi??gorie Open

Samedi MC-1000 HAi??rosAi??: 0-2

Empire MC-AbamAi??: 0-4

1000 HAi??ros-Empire MCAi??: 1-1 (1 tab 2)

Maracana Club AmitiAi??-Littoral MCAi??: Forfait LMC

Abam- Maracana Club AmitiAi??Ai??: 1-3

Littoral MC-Samedi MCAi??: Forfait LMC

Maracana Club AmitiAi??-Empire MCAi??: 3-1

Samedi MC-AbamAi??: 0-1

1000 HAi??ros-Littoral MCAi??: Forfait LMC

CatAi??gorie Senior

Copa Cabana-Godomey MCAi??: 2-0

Maracana Club AmitiAi??-Littoral MCAi??: 5-1

Abam-AAFACAi??: 1-1 (2 tab Ai?? 1)

Godomey MC-SacrAi??: 0-6

Littoral MC-Copa CabanaAi??: 0-3

Maracana Club AmitiAi??-AbamAi??: 1-1 (3 tab Ai?? 2)

Littoral MC-Godomey MCAi??: 4-3

Copa Cabana-SacrAi??: 1-2

AAFAC-Sacr : 1-3

Pascal Hounkpatin

Page suivante »