Présentation du 3ème Rapport mondial sur la décentralisation à Cotonou : Pour une amélioration de la gestion des services de base au Bénin

29 mars 2013 par  

 L’hôtel Novotel de Cotonou a  accueillis hier, jeudi 28 mars 2013, les travaux de l’atelier de présentation du 3ème Rapport mondial sur la décentralisation  sur l’accès aux services sociaux de base en Afrique.  C’est le maire  de Parakou,  Soulé Alagbé, Président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), Vice président du Cct-Uemoa  et, le Représentant du Cglua Souleymane Maïga  qui  ont donné le top de ces travaux.

Comment améliorer la capacité des collectivités locales et  la gestion des services de base ? C’est à cette interrogation que les sommités du mouvement municipal de l’Afrique francophone ont tenté d’apporter des réponses  lors des travaux de présentation du 3ème Rapport mondial sur la décentralisation qui a porté sur  « La gestion des services publics locaux pour les responsables locaux techniques et politiques, leaders et autorités élus locaux ». Ces assises qui ont été essentiellement participatives ont permis aux participants réunis à l’hôtel Novotel de Cotonou d’examiner le premier draft du rapport proposé par les consultants sur l’accès aux services sociaux de base en Afrique. A l’occasion, ils ont eu  droit à la présentation du Rapport Gold III / Agenda des Nations Unies post 2015. Aussi, ont-ils écouté les acteurs du mouvement municipal de la zone anglophone. De la présentation faite par Michael Sutcliffe, le présent rapport met en exergue le rôle de  la  collectivité locale pour parer au plus pressé à certains maux qui handicapent le développement en Afrique.  Selon ce rapport, les collectivités locales en Afrique ne sont pas associées à bon nombre d’activités comme la fourniture d’électricité. D’après le même document, le problème d’approvisionnement en eau potable se pose sur l’ensemble du continent. En Afrique, 66% des populations ont accès à l’eau potable. Ce qui constitue un défi majeur pour les responsables du mouvement municipal de l’Afrique. Le rapport met également l’accent sur l’implication des femmes dans la gestion des collectivités locales. Après les différentes présentations, place a été donnée à un débat ouvert et  un  partage d’expériences. A la fin,  des recommandations ont été faites par les participants pour améliorer la capacité des collectivités locales et la gestion des services de base.  A l’entame des travaux,  le Président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), Vice président du Cct-Uemoa, Soulé Alagbé a exprimé la joie qui l’anime en voyant le Bénin abriter cet  important événement. Pour lui, cet atelier est d’importance capitale puisqu’il va aboutir à des recommandations, qui seront prises en compte pour le document final. Il faut noter  que  le 1er rapport Gold a été fait en 2008 et  le 2ème en 2010. Aux dires du Représentant du Cglua, Souleymane Maïga, l’objectif des Cités et gouvernement locaux unis d’Afrique (Cgula)  à travers l’élaboration  de ces documents est d’être la principale source d’information en matière de questions relatives à la gouvernance locale.

Victorin Fassinou

Commentaires

Feel free to leave a comment...
and oh, if you want a pic to show with your comment, go get a gravatar!