Arrestation de Valentin Somassè : Mécontents, les députés envisagent une résistance parlementaire

19 octobre 2012 par  

L’arrestation du coordonnateur du projet d’appui au développement des filières lait et viandes cache bien de choses qu’un lobby (mouvance-opposition) parlementaire se prépare à étaler à la place publique. C’est une cabale au relent régionaliste, soutient ce lobby qui attend la réaction du président yayi avant d’enclencher sa réplique.

La nouvelle de l’arrestation du coordonnateur du projet d’appui au développement des filières lait et viandes Valentin Somassè s’est répandue telle une trainée de poudre à travers le pays. Les sphères politiques étaient les premières infectées. Hier, en marge du cérémonial de la rentrée solennelle d’ouverture de la session parlementaire, l’affaire supposée mauvaise gestion de 192 millions de la Banque africaine de développement accordés au projet Pafilav, a préoccupé les députés. Au regard des informations glanées dans les coulisses, on apprend que les raisons qui ont poussé le ministère à ester l’ancien député RB devant la justice sont ailleurs. Pour certains députés de ce lobby, c’est une cabale régionaliste qui vise à sauter le coordonateur de son poste car il y a 21,7 milliards de la Bad consacrés à ce projet qui se mettent progressivement en place. Le Parlement a déjà ratifié l’accord. le virement des fonds n’est qu’une question de temps. A défaut de convaincre le chef de l’Etat de la nécessité de virer le coordonnateur du projet au profit d’un ingénieur agronome qui a fait la spécialité reproduction animale, le lobby anti Somassè a décidé d’utiliser les grands moyens pour créer la vacance de poste, organiser le remplacement pendant que la justice serait en train de rechercher les tenants et les aboutissants. C’est une stratégie de déstabilisation du coordonnateur qui est ainsi mis en branle par ses détracteurs pour aboutir à leur fin, semble-t-il. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’affaire n’est pas confiée à la brigade économique et financière mais directement à la brigade de recherche pour accéder au raccourci qui a abouti au tribunal. Le lobby de députés mouvanciers comme opposants pour la défense de la manifestation de la vérité s’accorde à barrer la voie aux détracteurs de Somassè. Ils envisagent une rencontre avec le chef de l’Etat avant d’enclencher la résistance parlementaire.

Tobi Ahlonsou

Partagez

Commentaires

Feel free to leave a comment...
and oh, if you want a pic to show with your comment, go get a gravatar!