Déjeuner de Presse avec Olivier Fremond : Les priorités de la Banque Mondiale au Bénin réaffirmées

14 juin 2011 par  

Le nouveau Représentant Résident de la Banque Mondiale au Bénin M. Olivier Fremond s’est entretenu avec la presse béninoise le vendredi 10 juin 2011. A cette occasion, il a précisé les domaines de priorité que couvrent 22 projets pour un montant de 300 milliards environ de francs CFA.

Depuis le 23 avril 2011, le nouveau Représentant Résident de la Banque Mondiale, M. Olivier Fremond  a pris service au Bénin. Le vendredi 10 juin 2011, il a choisi de rencontrer les médias à travers un déjeuner de presse. Au cours des échanges, M. Fremond a abordé la nouvelle politique d’accès à l’information de la Banque Mondiale (BM), le portefeuille de la coopération avec le Bénin et la volonté qu’il a de dialoguer avec les différents acteurs béninois. Selon le nouveau responsable de la Banque Mondiale (BM) au Bénin, le Conseil d’administration de son institution a adopté une nouvelle politique d’accès à l’information qui est entrée en vigueur depuis le 1er juillet 2010. Cela constitue une révolution dans le monde du développement et rend l’accès à l’information plus facile au public. Désormais, on peut accéder plus facilement aux informations sur toutes les opérations de la Banque, sur les études analytiques et autres documents produits par la Banque Mondiale. Parfois, les politiques et procédures de la Banque sont mal comprises, mais si les médias qui sont les meilleurs moyens pour atteindre le grand public les comprennent, ils pourront alors les traduire dans des termes plus digestes au public. Voilà pourquoi,M. Fremond a réaffirmé sa disponibilité à mieux collaborer avec les médias.  S’agissant du portefeuille de son institution au Bénin, M. Fremond a déclaré qu’il couvre la microéconomie à travers des appuis budgétaires, l’éducation, la santé, l’environnement, le développement urbain, le développement communautaire, l’agriculture, les télécommunications, l’énergie, et le développement du secteur privé. C’est à travers 22 projets et programmes actifs d’une valeur de 661millions de dollars soit environ 300 milliards de francs CFA. Il a précisé qu’entre mars et avril 2011, le Conseil d’administration de la Banque Mondiale a approuvé 5 projets évalués à 70 milliards de francs CFA. Enfin, il a rassuré la presse, le secteur privé, la société privé et le monde universitaire d’une bonne collaboration pour agir contre la pauvreté. A l’occasion, le spécialiste de la Banque mondiale pour le secteur agricole M. Eric Abiassi a relevé une situation peut confortable pour le Bénin. Sur une recherche d’environ 491 milliards pour financer le Plan d’investissement agricole du Bénin, la Banque Mondiale s’est déjà engagée pour 63 milliards de dollars. Mais le mardi 7 juin 2011, c’est avec stupéfaction que tout le monde a constaté que le gouvernement du Bénin n’a pas encore adopté en conseil des ministres, le Programme stratégique de relance sur secteur agricole qui en est le document de base. Mais la banque ne ferme pas ses portes et elle reste ouverte au dialogue.

Guy Constant Ehoumi

Partagez

Commentaires

Feel free to leave a comment...
and oh, if you want a pic to show with your comment, go get a gravatar!